Soupe vide-frigo

Les prix alimentaires augmentent en 2021! L’augmentation prĂ©vue est la PLUS ÉLEVÉE en dollars jamais projetĂ©e par le Rapport sur les prix alimentaires Canadiens.

Cette soupe vide-frido est une recette facile pour réduire les coûts alimentaires et le gaspillage alimentaire.

Dans ce blog, nous discutons:

  • Recette de soupe vide-frigo
  • Conseils de prĂ©paration de soupe
  • Recette de croĂ»tons
  • PrĂ©visions des prix alimentaires en 2021
  • Gaspillage alimentaires
Prévisions des prix alimentaires

Le Rapport sur les prix alimentaires Canadiens publiĂ© par l’UniversitĂ© Dalhousie et l’UniversitĂ© de Guelph prĂ©dit la plus forte augmentation en dollars de l’histoire du rapport. Une augmentation de 695 $ pour un total de 13 907 $ est le coĂ»t prĂ©vu de la nourriture d’une famille avec 2 adultes et 2 enfants – Ce montant ne comprend AUCUN service de restauration.

Gaspillage alimentaires

Le gaspillage alimentaire mĂ©nagers moyens est 309 lb par an – une valeur moyenne de 1 100 $!

Les déchets comestibles tout au long de la chaîne alimentaire sont estimés à 11,2 millions de tonnes. Pour mieux comprendre la quantité de nourriture que cela représente, nous devons la décomposer. 11,2 millions de tonnes de nourriture suffisent pour nourrir TOUS les Canadiens pendant 4,9 mois!

Que pouvons-nous faire?

En plat principal, en entrĂ©e ou en accompagnement, les soupes peuvent transformer les restes et les lĂ©gumes moins appĂ©tissants en de nouveaux plats savoureux. C’est l’un des moyens les plus rapides, les plus simples et les plus dĂ©licieux d’utiliser les aliments de votre rĂ©frigĂ©rateur et votre garde-manger!

Soupe vide-frigo
Ingrédients
  • 1 oignon
  • 1 cuillère Ă  soupe de beurre ou d’huile vĂ©gĂ©tale
  • 5 tasses de lĂ©gumes mĂ©langĂ©s ou 1 seul lĂ©gume coupĂ© en tranches ou en quartiers (par exemple carottes, navet, courge, brocoli, chou-fleur, poireau)
  • 5 tasses de liquide de votre choix
  • Sel et poivre au goĂ»t
Préparation
  1. Dans une casserole, attendrir l’oignon dans le beurre. Ajoutez les lĂ©gumes et le bouillon. Porter Ă  Ă©bullition. Laisser mijoter environ 20 minutes.
  2. Facultatif – Dans un mĂ©langeur, rĂ©duisez la soupe en une purĂ©e onctueuse.  Saler et poivrer au goĂ»t,
Ingrédients facultatifs
Ingrédients facultatifs

Ajoutez ces ingrédients avec les légumes et le bouillon.

  • CroĂ»te de parmesan – retirer avant de mĂ©langer. Cela ajoutera de l’umami Ă  la soupe.
  • Pomme de terre, purĂ©e de pommes de terre, riz, grains cuits. Ajoutez environ 1 tasse. Cela Ă©paissira la soupe.
Idées de liquide

Vous pouvez inclure une combinaison de liquide.

  • eau
  • bouillon de lĂ©gumes
  • bouillon de poulet / boeuf
  • crème (1/2 tasse)
  • lait de coco (1/2 tasse)
  • jus d’orange ou de pomme (jusqu’Ă  1 tasse)
Fines herbes et / ou épices par type de légume

Ajoutez ces ingrédients avec les légumes et le bouillon.

  • LĂ©gumes orange
    • Cumin (1 c. Ă  thĂ©) gingembre (1 c. Ă  thĂ©)
    • Gingembre (1 c. Ă  thĂ©), curcuma (1/2 c. Ă  thĂ©), poivre (1/8 c. Ă thĂ©), cannelle (1/2 c. Ă  thĂ©), muscade (1/4 c. Ă  thĂ©)
    • Curry (1 c. Ă  thĂ©), curcuma (1 c. Ă  thĂ©), poivre (1/8 c. Ă  thĂ©), 1 citron (zeste et jus – ajouter quand la cuisson est terminĂ©e)
  • LĂ©gumes variĂ©s
    • Feuille de laurier (1), thym (1/2 c. Ă  thĂ©)
    • Origan (1 c. Ă  thĂ©), basilic (1 c. Ă  thĂ©)
    • Herbes de Provences  (2 c. Ă  thĂ©)
    • Herbes Italienne (2 c. Ă  thĂ©)
  • LĂ©gumes verts
    • Aneth (au goĂ»t), yogurt Grecque (au goĂ»t)
    • pesto (2 à 3 c. Ă  table)
Garnishes

Utilisez pour décorer la soupe.

  • CroĂ»tons – voir la recette ci-dessous
  • Herbes
  • Parmesan
  • Viande (bacon croustillant, restes de poulet, …)
  • Crème / yogourt Greque
  • Zeste de citron ou orange
  • Pesto
Conseils de préparation de la soupe

1. Pour rendre la soupe jolie, utilisez des lĂ©gumes de la mĂŞme couleur. Lorsque vous mĂ©langez tous les restes de lĂ©gumes pour une soupe, la soupe peut ĂŞtre un peu brune. Ă€ partir d’aujourd’hui, vos soupes vide-frigo seront vibrantes avec diffĂ©rentes combinaisons de couleurs.

  • Produits orange
    • patate douce, carottes, courges, potiron, poivrons, …
  • Produits verts
    • Brocoli, Ă©pinards, laitue, fenouil, poireaux, …
  • Produit neutre
    • pommes de terre, choux-fleurs, panais, rutabaga, pommes, …
    • Les produits neutres peuvent ĂŞtre ajoutĂ©s Ă  n’importe quelle soupe colorĂ©e ou peuvent ĂŞtre utilisĂ©s pour faire une soupe très lĂ©gèrement colorĂ©e.

2. Pour contrĂ´ler l’Ă©paisseur de votre soupe, vous pouvez retirer environ 1 tasse de bouillon avant de mĂ©langer et l’ajouter Ă  nouveau comme vous le souhaitez.

Recette de croûtons

Puisque nous faisons une soupe vide-frigo, autant doubler la rĂ©duction des dĂ©chets et faire des croĂ»tons avec du pain sec. Les croĂ»tons faits maison n’ont pas le mĂŞme goĂ»t que ceux achetĂ©s en magasin. Ils sont remplis de saveurs. PrĂ©parez-vous Ă  tomber amoureux des croĂ»tons!

Ingrédients
  • Reste de pain – environ 4 tasses
  • Huile – 1 cuillère Ă  soupe
    • par exemple: cameline, olive, huile de pĂ©pins de raisin, avocat
  • Fines herbes – 1 cuillère Ă  soupe
    • par exemple: Ă©pices italiennes, provence, basilic, origan.
  • Sel & poivre
Préparation
  • Chauffer le four Ă  375F.
  • Tapisser une plaque Ă  pâtisserie de papier sulfurisĂ© ou d’un tapis de cuisson en silicone.
  • Coupez le pain en cubes de 1/2 Ă  1 pouce. Placez les cubes de pain sur la plaque Ă  pâtisserie tapissĂ©e.
  • Versez l’huile sur le pain et ajoutez les fines herbes. Poivrez gĂ©nĂ©reusement et ajoutez une pincĂ©e de sel. MĂ©langez bien avec les mains et placez en une seule couche.
  • Cuire au four 15 minutes. Laisser refroidir.
Pourquoi des croûtons faits maison?
  • Les croĂ»tons faits maison coĂ»tent moins de la moitiĂ© du prix des croĂ»tons achetĂ©s en magasin et ont un bien meilleur goĂ»t.
  • La liste des ingrĂ©dients est simple et de haute qualitĂ©.
  • RĂ©duisez le gaspillage alimentaire en utilisant du pain qui aurait pu se retrouver Ă  la poubelle.
prévision des prix alimentaires au Canada

Le Rapport sur les prix alimentaires Canadiens publiĂ© par l’UniversitĂ© Dalhousie et l’UniversitĂ© de Guelph en collaboration avec l’UniversitĂ© de la Saskatchewan et l’UniversitĂ© de la Colombie-Britannique prĂ©dit la plus forte augmentation en dollars de l’histoire du rapport.

Les prévisions de prix alimentaires pour 2021 sont les suivantes:

Credit: https://cdn.dal.ca/content/dam/dalhousie/pdf/sites/agri-food/Food%20Price%20Report%202021-FR%20(December%201).pdf

Le rapport 2021 prévoit que les prix globaux des denrées alimentaires augmenteront de 3 à 5%.

Une augmentation de 695 $ pour un total de 13907 $ est prévu pour une famille avec ces membres:

  • un homme (31 Ă  50 ans)
  • une femme (âgĂ©e de 31 Ă  50 ans)
  • un garçon (de 14 Ă  18 ans)
  • une fille (de 9 Ă  13 ans)

Ce montant exclue complètement les services alimentaire.

DĂ©chets alimentaires
Gaspillage alimentaire ménager

Les dĂ©chets mĂ©nagers moyens sont de 309 lb / an de nourriture – une valeur moyenne de 1 100 $!

Gaspillage alimentaire tout au long de la chaîne alimentaire 

Au Canada, 58% des aliments produits sont gaspillĂ©s tout au long de la chaĂ®ne alimentaire, soit un total de 35,5 millions de tonnes. Cela comprend les aliments non comestibles comme les coquilles d’Ĺ“ufs et les os. Les dĂ©chets comestibles sur l’ensemble de la chaĂ®ne alimentaire sont estimĂ©s Ă  11,2 millions de tonnes.

Pour mieux comprendre la quantité de nourriture que représentent 11,2 millions de tonnes, nous devons la décomposer. Voici les maths:

  • Combien de nourriture cela reprĂ©sente-t-il par Canadien?
    • 11,2 millions de tonnes de nourriture / 37,6 millions de canadiens = 0,3 tonne / canadien
    • 1 tonne = 2000 livres
    • 0,3 tonne = 600 livres
  • Combien de temps faut-il pour manger cette quantitĂ© de nourriture?
    • Une personne mange en moyenne 4 livres par jour.
    • 600/4 = 150 jours de nourriture
    • 150 jours = 4,9 mois

Ces 11,2 millions de tonnes de nourriture suffisent pour nourrir chaque Canadien pendant 4,9 mois!

Gaspillage alimentaire dans le monde
  •  

Le gaspillage alimentaire est un problème mondial important Ă  l’Ă©chelle mondiale. Voici quelques chiffres pour mieux comprendre l’impact du gaspillage alimentaire:

  • 1/3 de la nourriture produite dans le monde est perdue ou jetĂ©e, soit environ 1,3 milliard de tonnes par an
  • Les denrĂ©es alimentaires produites mais non consommĂ©es inutilement occupent près de 1,4 milliard d’hectares de terres, soit la taille du Canada et de l’Inde combinĂ©s.
  • La production de toute cette nourriture perdue ou jetĂ©e nĂ©cessite environ 1/4 de toute l’eau utilisĂ©e dans l’agriculture chaque annĂ©e.
Références
More Blogs
blog

Chocolate Fudge Sauce

blog

BBQ season

blog

Mother’s day brunch

blog

Soupe vide-frigo

blog

Reduce food cost & food waste with soup

Cabane Ă  sucre maison

Sugar shack

You probably heard of sugar shacking, this mysterious springtime activity Canadians from Eastern provinces partake in every year. If you ever wondered what a Cabane Ă  Sucre (sugar shack) is all about, what really happens at these festive gatherings, and how to experience it DIY, read on.

The romance and nostalgia of sugar shacks is unmistakable. Traditional feasts, wood fires, maple taffy on fresh snow, sleigh rides, and energetic folk music are woven into the fabric of a northeastern Canadian springtime.When the sugary sap begins to flow during le temps des sucres, friends and families head to their local sugar shack for a day of family-friendly activities and a feast of maple-soaked delicacies designed for sharing at long communal tables.

Did you know?

Cabane Ă  sucre (sugar shack) is a small building built in a maple grove where maple products like maple syrup, maple butter and maple taffy are prepared.

Maple Taffy

Making your own maple taffy is super easy, fun and DELICIOUS!

What do I need?

  • maple syrup (about 1/2 cup for 4 people)
  • candy thermometer
  • metal spoon
  • pot
  • popscicle sticks
  • snow 

Preparation

  1. Place the maple syrup in a pot on medium heat. Stirting constently with a metal spoon, bring to 238F.
  2. As soon as the maple syrup reaches 238F, remove from the heat – the syrup will be bubbly. 
  3. Spoon the hot syrup in lines on the snow. Using a popscicle stick, turn the taffy on the stick.

An Indigenous tradition lives on

Settlers observed Indigenous making maple sugar every spring that would be used to get them through the tough winter months. The sugar was then broken down into slices or shaved directly over dishes.

The sugar shacks and maple syrup are of great importance in the cultural identity of Canadiams, it is to the Indigenous. 

An Iroquois legend describes the piercing of maple bark and the use of its sweet sap to cook game, which is said to be at the origin of the culinary tradition of cooking with maple. Maple syrup is so central to traditions,  the Ojibway also call the sugar season “maple moon” or “sugar month”, since it lasts 4 to 6 weeks, from March to April.

In the 17th century, the French, who began to have permanent installations in North America, in turn began to collect maple water. 

The romance and nostalgia of sugar shacks is unmistakable. Traditional feasts, wood fires, maple taffy on fresh snow, sleigh rides, and energetic folk music are woven into the fabric of a northeastern Canadian springtime.When the sugary sap begins to flow during le temps des sucres, friends and families head to their local sugar shack for a day of family-friendly activities and a feast of maple-soaked delicacies designed for sharing at long communal tables.

Bring the cabane Ă  sucre home

Come on a journey with us as we bring the cabane Ă  sucre home with rich, indulgent sugar shack feast recipes.

Did you know?

Canada accounts for 72% of the globe’s maple syrup output. QuĂ©bec produces 91% of Canadian maple syrup.

The traditional cabane Ă  sucre meal includes pea soup, thick-cut ham, sausage links, bacon, omelet, fried pork rinds called “oreilles de crisse,” roasted potatoes, pickles, pickled beets, baked beans, fresh-baked bread and, most importantly, lots of maple syrup. 

Maple syrup is central to sugar shack meals. It’s basically the law: Everything — we mean everything — on the table must be doused in sweet sticky maple syrup. That includes all the savoury items! Every dish either contains or is bathed in maple syrup: thick-cut ham, baked beans, sausages links, omelet, pancakes… Savoury dishes like: Pea soup and bacon rinds (colourfully known as oreilles de crisses) balance out this sweet extravagance. To cover your bases, you should probably stock up on a few bottles of maple syrup. Dessert is the pièce de rĂ©sistance of this feast. Traditional desserts include maple sugar pie, pouding chĂ´meur “poor man’s pudding” — a Depression-era sweet treat served warm and topped with vanilla ice cream. At the end of the meal, you always have a little room for maple taffy, poured warm on fresh snow.

Let’s break down the 3 main categories of food required for a truly traditional sugar shack meal.

Breakfast foods

Sugar shacks feature plates upon plates of everyone’s favourite breakfast foods.

Serve your guests the classics: 

Don’t forget to keep your guests happy with warm coffee and juices.

Salty foods

What goes better with sweet than salty? Nothing, that’s what! Supplement your breakfast spread with a few salty dishes. The traditional savoury dishes include:

The star of the show: Dessert

Sugar shack begins and ends with maple. Classic sugar shack desserts include:


La crème de la crème of any sugar shack experience is none-other than maple taffy “tire d’érable”. Kids and adults go crazy for the sticky, chilled delight that is maple taffy. No worries, it’s a lot easier to make than it looks!

What to do other than eating?

Other than eating, what creates a traditional sugar shack experience? That answer is simple… music! Nothing brings us to the romantic world of traditional shacks like folklore Quebec music. We created a spotify playlist to share with you the joyful soul of the Cabane à sucre tradition.

In Québec, many sugar shacks offer horse sleigh rides to visit the property, walk or hike in the woods, traditional music and dancing, petting zoos and snowshoeing. 

When we host our sugar shack meals we love to go for a walk around Wascana lake and dancing to traditional music.

Did you know?

Canada produced 13.2 million gallons of maple syrup in 2019 which contributes $750 million to Canada’s GDP

More Blogs
blog

Chocolate Fudge Sauce

blog

BBQ season

blog

Mother’s day brunch

blog

Soupe vide-frigo

blog

Reduce food cost & food waste with soup

Beurre

Dans ce blog on discute:

  • L’industrie et la demande du beurre.
  • Qu’est-ce qui se passe avec nos produits laitiers au Canada? #Buttergate
  • Comment faire du beurre Ă  la maison.
  • La saisonnalitĂ© du beurre.
  • Types de beurre vendus en magasin.
L'industrie et la demande du beurre

L’industrie du beurre au Canada est estimée à 20 milliards de dollars. Selon le National Post, les ventes de beurre ont augmenté de 21% en 2020. 

La demande de beurre est généralement saisonnière, augmentant pendant les vacances et autres festivités qui nécessitent une cuisson au four. Les vagues de la pandémie, cependant, ont créé un nouveau type de saisonnalité : les ventes de beurre ont augmenté pendant les périodes de confinement. Alors que les gens cherchaient du réconfort dans la pâtisserie et commençaient à cuisiner la grande majorité de leurs repas à la maison, ils se tournent vers le beurre.

Qu'est-ce qui se passe avec nos produits laitiers au Canada? #buttergate

Depuis des mois maintenant, de nombreux Canadiens remarquent que la qualité des produits laitiers change: e.g. fromages avec une drôle de texture, beurre qui ne ramollit pas autant à température ambiante, lait à café qui ne mousse plus comme il faut.

Pourquoi ? Certaines sources dans l’industrie laitière ont une nouvelle étonnante et dérangeante.

Apparemment, depuis l’étĂ© dernier, certains producteurs laitiers donnent des supplĂ©ments Ă  leurs vaches laitières. L’un de ces supplĂ©ments contient beaucoup d’acides palmitiques ou… d’huile de palme. Autrement dit, certains producteurs nourrissent leurs vaches laitières avec de l’huile de palme, l’un des ingrĂ©dients alimentaires les plus redoutĂ©s par les humains. L’huile de palme a non seulement des effets dĂ©vastateurs sur l’environnent mais peut aussi favoriser le mauvais cholestĂ©rol et augmenter les risques cardiovasculaires.

La forte hausse de la demande de beurre met de la pression sur les agriculteurs. Mélanger de l’huile de palme à la nourriture des vaches gonfle la matière grasse du lait, son poids, et les profits.

On ne connaît pas les effets sur la santé humaine de ce changement important dans l’alimentation des vaches. Sylvain Charlebois, directeur du laboratoire en sciences analytiques agroalimentaires de l’Université Dalhousie, va jusqu’à dire qu’il est extrêmement inquiet de ce changement.

Certaines marques de beurre semblent avoir conservées la même qualité. Personne ne peut affimer avec certitude quelles marques ou quels produits sont affectés par ces suppléments. Certaines entreprises développent présentement une technologie qui permettra aux fabricants de beurre de détecter les acides palmitiques dans le produit qu’ils reçoivent. 

Selon Marie-Josée Renaud (coordonnatrice de l’Union paysanne), la grande majorité des petits producteurs préfère ne pas utiliser ses additifs parce qu’ils questionnent la qualité du lait qui pourrait être altérée. La plupart des producteurs laitiers veule que la situation cesse le plus tôt possible.  

Comment faire du beurre Ă  la maison

Si vous aimez les beurres de haute qualitĂ©, vous pouvez acheter de la crème de petits producteurs locaux et crĂ©er le vĂ´tre! C’est un excellent projet en temps de pandĂ©mie.

  • 2 tasses de crème 33% ou 35% de bonne qualitĂ©
  • 1/2 c. Ă  thĂ© sel (optionnel)
  1. Versez la crème dans un bol. Avec un malaxeur électrique, fouettez la crème avec le sel (optionnel) à vitesse moyenne. Après environ 10 minutes, la crème deviendra grumeleuse, et un liquide blanchâtre apparaîtra (babeurre).
  2. Continuez de fouetter doucement quelques minutes, jusqu’Ă  ce que le beurre commence Ă  former une boule autour des batteurs.
  3. Placez un coton fromage dans un tamis. Placez le tamis dans un bol pour récuperer le babeurre. Pressez le beurre dans le cotton fromage pour bien retirer le liquide.
  4. Lavez le beurre pour enlever le babeurre restant. Rincez le beurre dans un bol d’eau très froide. Cela enlève le babeurre restant, ce qui pourrait rendre le beurre rance.
  5. Conservez le beurre dans un contenant hermĂ©tique au rĂ©frigĂ©rateur. Le beurre se conservera jusqu’Ă  une semaine.

Donne: environ 3/4 tasse

Beurre de culture: Le beurre de culture a un profil de saveur complexe. Pour faire du beurre de culture, ajoutez 2 cuillères à soupe de yogourt nature de haute qualité à la crème et mélangez. Laissez reposer dans un bol couvert à température ambiante (8 à 24 heures) avant de faire le beurre. Vous saurez que la crème est prête à être utilisée lorsque vous verrez de petites bulles sur la crème. Mettez la crème au réfrigérateur environ 1 heure avant de la fouetter. Après avoir completé ces étapes, suivez la recette ci-dessus.

La saisonnalité du beurre

Tout comme la consommation de beurre dépend des saisons, le beurre lui-même en dépend lui aussi.

Le beurre est l’expression de ce que les vaches mangent et de leur environment. Le goĂ»t, la couleur et la texture du beurre reflètent son terroir, la race et l’alimentation des vaches. La saveur complexe du beurre est le rĂ©sultat de plus de 500 acides gras et 400 composĂ©s volatils.

Au printemps et au dĂ©but de l’Ă©tĂ©, le beurre est d’un jaune plus foncĂ© parce que les vaches mangent de l’herbe qui contient un pourcentage Ă©levĂ© de carotènes. Le pâturage est rempli d’herbes et de fleurs, ce qui donne au beurre des notes florales et herbacĂ©es. En hiver, le rĂ©gime alimentaire de la vache est complĂ©tĂ© par de l’ensilage. Le beurre est pâle, plus gras, plus ferme et plus doux au goĂ»t.

Types de beurre vendus en magasin
BEURRE BARATTÉ

On retrouve le beurre baratté dans nos épiceries en blocs de 1 lb. C’est un beurre salé traditionnel obtenu par barattage de crème pasteurisée. Il est disponible en versions salé, non salé (doux) et demi-sel.

BEURRE DOUX

Est-ce que vous souhaitez un plus grand contrôle sur la quantité de sel que vous ajoutez à vos plats ? Le beurre doux est un bon choix. Il est identique au beurre baratté, mais il est fabriqué sans sel ajouté. Il perd toutefois sa fraîcheur plus rapidement que le beurre salé; utilisez-le rapidement.

BEURRE LÉGER

Le beurre léger est un bon choix si vous utilisez votre beurre froid, mais il est à éviter pour faire fondre sur des aliments chauds ou pour des recettes. C’est un beurre baratté traditionnel auquel on ajoute de l’eau et de l’air, ce qui fait que sa teneur en matière grasse est environ 25 % plus faible que le beurre régulier.

BEURRE DE CULTURE

Les beurres de culture sont légèrement plus acidulés et rappellent les saveurs de la crème fraîche. La différence se situe au niveau du processus de fabrication. Le beurre de culture est souvent fait à base de crème fraîche à laquelle on ajoute une culture bactérienne. C’est cet ajout qui attribue le goût si distinct au beurre de culture.

BEURRE AROMATISÉ

En ajoutant des aromates (ail, épices, herbes) à du beurre traditionnel, on obtient un beurre aromatisé. Il ajoute ses parfums aux aliments préparés, tout en conservant son goût crémeux de beurre.

BEURRE FOUETTÉ

Souvent servi dans les restaurants, le beurre fouetté est un beurre dans lequel on fouette de l’air pour obtenir une texture légère et molle. Le beurre fouetté ne peut être substitué au beurre régulier dans les recettes.

Plus de blogs
blog

Chocolate Fudge Sauce

blog

BBQ season

blog

Mother’s day brunch

blog

Soupe vide-frigo

blog

Reduce food cost & food waste with soup

La vinaigrette

Pourquoi faire la vinaigrette maison ?
  • Ça ne prend que quelques minutes et c’est facile
  • Ça coĂ»te moins cher
  • On a dĂ©jĂ  tous les ingrĂ©dients sous la main. On utilise des ingrĂ©dients du garde manger.
  • On va y mettre des ingrĂ©dients qui sont de meilleure qualitĂ© et meilleurs pour notre santĂ©.
  • On peut utiliser des produits du terroir Saskatchewanais et supporter nos producteurs et fermiers. 

Une situation avantageuse pour tous.

  • Pour nous-mĂŞme et notre famille
  • Pour notre communautĂ©
Pourquoi ne pas l'acheter?
  • Les vinaigrettes achetĂ©es sont souvent remplies d’agents de conservation,  pour qu’elles puissent durer longtemps sur les tablettes.
  • Elles contiennent souvent beaucoup trop de sucre. Souvent les sucres utilisĂ©s sont les moins chers comme le sirop de maĂŻs Ă  haute teneur en fructose et le sucrose liquide.
  • Les huiles sont souvent bon marchĂ© et de mauvaise qualitĂ©, comme l’huile de soya ou l’huile de maĂŻs transgĂ©nique.
  • Les vinaigrettes du commerce contiennent aussi souvent des saveurs, arĂ´mes et colorants artificiels
  • Elles contiennent des ingrĂ©dients imprononçables qu’il vaut mieux Ă©liminer de notre alimentation.
La vinaigrette, c'est quoi?

Une vinaigrette peut avoir une très grande diversitĂ© d’ingrĂ©dients. Elle contient gĂ©nĂ©ralement 3 Ă©lĂ©ments: huile, un acidifiant et un Ă©paississant. 

  1. Huile:
    • huile de cameline (e.g. Three Farmers de Saskatoon)
    • huile assaisoner (e.g. Oliv Tasting room de Moose Jaw)
    • huile d’olive
    • huile de pĂ©pin de raisin
    • huile de tournesol
    • huile de noix
    • huile d’avocat
  2. Acidifiant:
    • jus de citron/lime/pamplemousse/orange
    • vinaigre balsamique (e.g. Oliv Tasting room de Moose Jaw)
    • vinaigre de cidre de pomme
    • vinaigre de vin
    • vinaigre de riz
  3. Optionnel Ă©paississant:

Pour encore plus de saveurs on peut ajouter des aromates.

Plusieurs de ces produits locaux peuvent être acheté en ligne. 

Formule de base - 3:1

Peu importe la sorte d’huile ou de vinaigre qu’on utilise, les proportions sont les suivantes: 

  • 3 quantitĂ©s d’huile
  • 1 quantitĂ©s d’acidifiant

Dans un pot masson, ajouter l’acidifiant et le sel/poivre. Fermer le bouchon et mĂ©langer. Ajouter l’huile et autres ingrĂ©dients au goĂ»t. Fermer le bocal et agiter vigoureusement jusqu’Ă  consistance homogène.

On peut conserver le reste dans le bocal fermĂ© au frigo. S’il n’en reste plus tout Ă  fait assez pour la prochaine fois, pas de problème – on conserve ce qu’on a, on ajoute un peu d’huile et de vinaigre et on agite Ă  nouveau. La vinaigrette maison se conserve plusieurs semaines au frigo. 

Ingrédients locaux à découvrir
Moutarde

Un des plus grands producteurs de moutarde dans le monde est la Saskatchewan. Environ 80% de la moutarde Canadienne vient de Saskatchewan.  La moutarde est parfaite pour faire une vinaigrette crĂ©meuse. Elle stabilise l’Ă©mulsion huile et vinaigre. Cela crĂ©e un effet et une texture crĂ©meuse. Pour une saveur plus sucrĂ©e, on ajoute du sirop d’Ă©rable ou du miel. J’aime beaucoup utiliser la moutarde de Gravelbourg fait par Val Michaud. Leur moutarde est dĂ©licieuse et offre une variĂ©tĂ© de saveurs.

Huile de cameline

L’huile de cameline a un goĂ»t de noisettes et ajoute beaucoup de saveur aux plats. Plusieurs Ă©tudes dĂ©montre que la proportion des gras dans une huile est importante (omĂ©ga 3, 6, 9). Les gras dans l’huile de cameline sont Ă©quilibrĂ©s ce qui permet une meilleure absorption des bons gras.  Three farmers Ă  Saskatoon fait une dĂ©licieuse huile de cameline. Cette compagnie est fondĂ©e par deux sĹ“urs: Natasha et Elysa. Elles font des produits avec les rĂ©coltes de leur père et ses deux amis de-lĂ  les trois fermiers. Cette companie raconte une belle histoire d’entraide et de sens de la communautĂ©.

Huile d'olive et vinaigre balsamique

Les huiles et les vinaigres assaisonnĂ©s sont superbes quand ils sont utilisĂ©s en vinaigrette. J’aime utiliser une petite quantitĂ© d’huile assaisonnĂ© mĂ©langer Ă  une huile neutre comme l’huile d’avocat.

    • Exemples d’huiles: orange sanguine, romarin, herbes italiennes.
    • Exemples de vinaigres: figue, framboise, fumĂ©, cerise.

J’aime beaucoup les huiles et vinaigres assaisonnés de Oliv Tasting Room. Oliv a commencé à Moose Jaw et est maintenant une grande compagnie qui offre ses produits dans 5 provinces canadiennes.

Recettes

Avec les vinaigrettes, on peut facilement transformer sa salade en parfait accompagnement de repas – peu importe les saveurs de notre repas. Suivez la formule 3:1 et ajouter les aromates dans les proportions de votre choix. 

La plus facile
  • Huile d’olive, jus citron, sel
Grecque
  • Huile d’olive, jus de citron, zeste de citron, moutarde de Dijon, ail, Ă©pices grecque, sel & poivre
Herbes
  • Huile d’olive, vinaigre balsamique, vinaigre de cidre, ail, moutarde de Dijon, herbes fraĂ®ches de votre choix (aneth, menthe, origan, persil, basilique)
Asiatique
  • Huile vĂ©gĂ©tale, huile de sĂ©same grille, ail, gingembre frais, vinaigre de riz, miel, sel & poivre
Française
  • Huile d’olive, moutarde de Dijon, vinaigre de vin blanc, estragon sĂ©chĂ©, sel & poivre
Cajun
  • huile d’olive, vinaigre de cidre, Ă©pice Cajun, moutarde Cajun, miel, Ă©chalotte française, raifort, sel & poivre.
Plats avec vinaigrette

On peut utiliser les vinaigrettes dans plusieurs plats:

  • bol repas
  • pizza (comme sauce)
  • salade
  • viandes et poissons

Pizza avec betteraves et oignons rĂ´tis, parmesan, saucisse italienne, graine de citrouille et roquette.

La sauce Ă  la base de la pizza est une vinaigrette Ă  la cerise et baies de Saskatoon.

More Blogs
blog

Chocolate Fudge Sauce

blog

BBQ season

blog

Mother’s day brunch

blog

Soupe vide-frigo

blog

Reduce food cost & food waste with soup

6 raisons surprenantes qui nous encouragent à manger le déjeuner

Le dĂ©jeuner est le repas le plus souvent sautĂ© par les Canadiens. Dans une Ă©tude pancanadienne, la raison la plus courante de l’ignorer serait le manque de temps. 

Beaucoup sous-estiment la valeur d’un dĂ©jeuner Ă©quilibrĂ©. Avec le rythme de vie rapide et la popularitĂ© croissante du jeĂ»ne intermittent, le dĂ©jeuner est le repas qui ne reçoit pas l’attention qu’il mĂ©rite ou qui est trop souvent complètement ignorĂ©.

La plupart des professionnels de la santĂ© sont d’accord : le dĂ©jeuner est essentiel pour avoir un mode de vie sain. 

Les grains entiers, les protĂ©ines, les fruits et lĂ©gumes et les bons gras sont tous des composantes d’un dĂ©jeuner Ă©quilibrĂ©. Personne ne devrait commencer sa journĂ©e sans un bon dĂ©jeuner ! Voici six raisons qui vous permettent d’apprĂ©cier quotidiennement votre premier repas du matin.   

Le déjeuner est un repas facile qui peut être non seulement préparé et mangé en quelques minutes mais qui a aussi l’avantage d’offrir de nombreuses heures de productivité.

6 raisons surprenantes qui nous encouragent à manger le déjeuner
1. Soutien la santé du cerveau

Les glucides sont essentiels au bon fonctionnement du cerveau. Un certain nombre d’Ă©tudes montrent que les enfants qui dĂ©jeunent ont gĂ©nĂ©ralement de meilleures capacitĂ©s cognitives et rĂ©ussissent mieux Ă  l’Ă©cole. Manger un dĂ©jeuner Ă©quilibrĂ© et riche en fibres favorise la mĂ©moire et la concentration, amĂ©liore l’humeur et rĂ©duit le stress. Qui ne veut pas de ça ? Il n’y a pas de meilleur moment que le dĂ©jeuner pour permettre Ă  nos glucides de se rĂ©gĂ©nĂ©rer. Les glucides riches en fibres se retrouvent dans l’avoine, le pain de grains entiers et les fruits.

2. Maintenir un poids santé

Parfois, nous pouvons être tentés de sauter le déjeuner pour éviter de manger des calories supplémentaires. Cependant, sauter le déjeuner pour perdre quelques kilos est une très mauvaise idée. Manger le déjeuner envoi le message à notre corps que nous ne sommes pas en mode famine et que nous mangerons à nouveau au cours de la journée. La prise du déjeuner permet de démarrer notre métabolisme et nous aide à brûler plus de calories tout au long de la journée.

 Des Ă©tudes ont dĂ©montrĂ© que la consommation d’un dĂ©jeuner nutritif et riche en fibres diminue considĂ©rablement la faim et les fringales tout au long de la journĂ©e. Les enfants qui sautent le dĂ©jeuner ont tendance Ă  avoir un indice de masse corporelle (IMC) plus Ă©levĂ© et sont susceptibles d’ĂŞtre en surpoids que ceux qui mangent le petit dĂ©jeuner rĂ©gulièrement. Manger trois repas Ă©quilibrĂ©s par jour contribue Ă  maintenir un poids santĂ©. 

3. Passer du temps en famille

Nous discutons souvent de l’importance de manger en famille. Le dĂ©jeuner est une merveilleuse occasion de commencer la journĂ©e en famille autour de la table. ĂŠtes-vous prĂŞt pour votre jeu de volley-ball ? Qu’est-ce qui vous rend enthousiaste aujourd’hui ? Cette opportunitĂ© vous permet de profiter des premières heures de la journĂ©e pour passer du temps de qualitĂ© en famille.

 Vous pensez que vous n’aurez pas le temps ? Pas d’excuses ! Programmez votre rĂ©veille-matin quelques minutes plus tĂ´t et donner vous le temps de crĂ©er des souvenirs mĂ©morables avec ceux que vous aimez.

4. Ignorez ce sentiment de faim qui survient dans l’après-midi

Sauter le déjeuner a un impact significatif sur la qualité de la journée que vous aurez. Avez-vous déjà eu ce sentiment de faim pendant l’après-midi ?  Si oui, il y a de fortes chances que vous remarquiez une corrélation entre le fait de sauter ou de manger un déjeuner déséquilibré et la sensation de faim qui vient pendant l’après-midi.

Un déjeuner équilibré est rempli de fibres ce qui a pour effet de contribuer à stabiliser la glycémie. Les baisses de sucre peuvent provoquer un certain nombre de symptômes tels que : la difficulté à se concentrer, les maux de tête, les fringales d’aliments sucrés et une diminution de votre patience.  Essayez-le ! Demain matin, prenez le temps de manger un déjeuner équilibré et observez comment vous vous sentez tout au long de la journée.

Balanced breakfast are filled with fibers which contribute to stabilize blood sugar. Sugar drops cause a number of symptoms: difficulty concentrating, head aches, sugar cravings, and low patience.  Test it out! Tomorrow morning, treat yourself to a balanced breakfast and see how you feel throughout the day. 

5. RĂ©duisez le grignotage

La sensation de faim pendant l’après-midi est souvent associĂ©e Ă  des envies. Le manque de nutriments apportĂ© par un dĂ©jeuner Ă©quilibrĂ© fini toujours par nous rattraper. En sautant le dĂ©jeuner, il est fort probable que vous ayez envie de manger des frites ou des gâteaux pendant l’après-midi ou le soir. 

Pour Ă©viter d’avoir ces envies, assurez-vous d’avoir un dĂ©jeuner Ă©quilibrĂ© riche en fibres et en protĂ©ines. Lorsque vous avez une matinĂ©e mouvementĂ©e, planifiez un dĂ©jeuner super rapide que vous pourrez manger sur le chemin du travail ou Ă  votre bureau. Un exemple de dĂ©jeuner super rapide est le gruau sans cuisson.  Vous pouvez le prĂ©parer quelques jours Ă  l’avance ce qui vous permet de l’emporter rapidement le matin.  En bas de ce blog, vous trouverez un document PDF de recette de dĂ©jeuner GRATUIT qui inclus un certain nombre de recettes de gruau sans cuisson.

 

6. DĂ©velopper des saines habitudes de vie

La plupart des professionnels de la santĂ© recommandent de manger plus de fruits et de lĂ©gumes. Le petit dĂ©jeuner est une bonne occasion d’ajouter des fruits et des lĂ©gumes Ă  votre alimentation et de maintenir un style de vie sain.

 Livre de recettes de déjeuner GRATUIT

Lorsque nous sommes en congé, nous pouvons passer plus de temps avec nos proches pour préparer un déjeuner plus élaboré, rempli de légumes et de fruits. Voici quelques exemples pour un déjeuner plus élaboré : une omelette, des frittatas, des crêpes aux myrtilles et des burritos.

Êtes-vous tanné d’avoir faim pendant l’après-midi ?

Vous souhaitez optimiser votre niveau de productivité tout au long de la journée ?

ZestyKits est lĂ  ! Voici des recettes de dĂ©jeuners super faciles et rapides Ă  faire qui peuvent ĂŞtre assemblĂ©s quelques jours Ă  l’avance. Ces dĂ©jeuners sont si faciles et dĂ©licieux que vous ne voudrez mĂŞme plus sauter le dĂ©jeuner. TĂ©lĂ©chargez ce document PDF gratuitement pour dĂ©couvrir Ă  quel point votre prochain dĂ©jeuner sera facile Ă  faire.

joyeux déjeuner!

More Blogs
blog

Chocolate Fudge Sauce

blog

BBQ season

blog

Mother’s day brunch

blog

Soupe vide-frigo

blog

Reduce food cost & food waste with soup

10 questions que l’on se demande avant de cuisiner

Qu’est-ce qu’on mange pour souper ?

Cette question familière peut vous procurer un sentiment d’exaspération car elle nous oblige à nous creuser la tête.  En effet, l’effort requis pour préparer un repas à la maison est souvent sous-estimé.


Nous connaissons ce sentiment de dépassement qui accompagne la planification des repas.  Après une journée de travail, le poids de la préparation de repas nourrissants est de plus lourd à porter.  Nous avons donc cherché une solution qui nous permettrait d’avoir accès à des produits santé et locaux. Cependant, nous avons rapidement réalisé que cette option n’était pas disponible.  C’est pour cette raison que nous avons créé ZestyKits.

Pourquoi la préparation des repas exige autant de temps ?

L’examen du travail de planification qui est requis pour cuisiner un repas nous aide à avoir une meilleure compréhension et une appréciation du travail requis pour servir un repas cuisiné à la maison.

Cette liste présente les 10 questions que l’on se demande régulièrement lorsque nous cuisinons et nous aide à comprendre comment la charge de travail reliée à la réflexion est sous-estimée.

La lecture de cette liste vous permet de réaliser…. La tâche à accomplir est beaucoup plus que cuisiner.

10 questions que l’on se demande avant de cuisiner

Nous pensons souvent que cuisiner se résume à couper des aliments et à les mélanger ensemble.  Or, cuisiner requière des efforts additionnels qui sont souvent ignorés.

Cette liste a pour but de vous aider à devenir conscient des nombreuses questions que l’on se pose avant de cuisiner et vous permet d’avoir une image visuelle de la raison pour laquelle l’on peut se sentir dépassé par l’idée de mettre des plats sur la table.

Qui mange ?
  1. Comment ont-ils faim ?
  2. Qu’est-ce qu’ils ont envie de manger ?
  3. Est-ce qu’il y a des allergies ou des intolérances alimentaires ?
Les ingrédients

4. Qu’est-ce qu’il y a dans le réfrigérateur ?  Quelle quantité ai-je besoin ?
5.
Quels ingrédients sont sur le point d’être périmés ?
6. Quelles recettes puis-je faire avec les ingrédients que je possède ?
7. Est-ce que je veux avoir des restants ? Si oui, combien de portions ai-je besoin ?
8. Qu’est-ce que j’ai besoin d’acheter ?

Le coût

9. Combien d’argent je désire dépenser ?

Le temps

10. Combien de temps j’ai dans mon horaire pour acheter, cuisiner et nettoyer ?

La vie peut être compliqué mais le souper n’a pas besoin de l’être.

N’est-ce pas incroyable le nombre de questions que nous pouvons nous demander quotidiennement avant même de commencer à cuisiner ?  Ne soyez donc pas étonné de ressentir ce sentiment de découragement lorsque vous entendez la question « Qu’est-ce qu’on mange pour souper ? ».  Ne vous étonnez donc pas d’être tenté par la suite de vouloir commander des repas cuisinés plus souvent.

Nous sommes ici pour vous faire savoir qu’il y a une autre option disponible.  ZestyKits vous enlève un poids sur les épaules et vous aide à alléger votre charge mentale.  Consulter nos plans de repas à base de plantes qui sont non seulement délicieux mais aussi facile à exécuter.

La vie peut être compliqué mais le souper n’a pas besoin de l’être.

Laissez-nous vous simplifier la vie !

More Blogs
blog

Chocolate Fudge Sauce

blog

BBQ season

blog

Mother’s day brunch

blog

Soupe vide-frigo

blog

Reduce food cost & food waste with soup

7 façons de réduire facilement les coûts reliés à la nourriture

L’augmentation du prix de la nourriture en 2020

Le rapport annuel sur les prix alimentaires Canadiens énonce les prévisions suivantes en 2020:

7 façons de réduire facilement les coûts reliés à la nourriture
1. Allez moins souvent au restaurant

La nourriture cuisinée dans les restaurants contient habituellement plus de calories tel que, plus de gras, de sel, d’additifs et un manque de fibre et de vitamines.  Si ces arguments ne sont pas suffisants pour vous convaincre de cuisiner plus souvent à la maison, le coût des repas dans les restaurants est de plus en plus dispendieux.  En effet, le prix des menus au Canada a augmenté de 4.2 % l’année dernière et une autre augmentation de 4 % est prévue en 2020.  Les dépenses reliées aux restaurants ont augmenté de plus de 670 $ par ménages entre 2010 et 2017.

Les plans de repas de ZestyKits vous permettent de cuisinez plus facilement à la maison ce qui vous permet de réduire le coût de votre nourriture.

2. Mangez plus de repas Ă  base de plantes

Il est prévu que le prix de la viande augmente jusqu’à 6% en 2020.  Les Canadiens dépenseraient près de 20 % de leur budget sur la viande rouge et le poulet.  Apprendre à préparer des délicieux repas à base de plantes vous permettra de réduire de façon significative le prix de vos aliments.

Une recette à base de plantes peut avoir autant de protéines qu’un repas à base de viande et peut être très nourrissant.  Les recettes à base de grains entier et de légumineuses vous feront oublier l’absence de viande et vous donnera une impression de satiété pendant des heures.  Voici deux exemples de nos recettes favorites à base de plantes :

  • Pâte ratatouille : Pois chiches grillĂ©s dans une riche sauce tomate, aubergine et piment rouge grillĂ©s au four accompagnĂ©s d’olives noires et de basilic frais.
  • Bols mexicains : Fèves noires, avocat en dĂ©s, laitue romaine, tomate en dĂ©s, salsa, riz brun et fromage râpĂ© avec du cilantro frais.

ZestyKits offre l’option Clean Food qui comprends 1 repas à base de plantes afin de vous aider à découvrir des nouvelles recettes.  Si vous êtes prêt à manger un régime alimentaire complètement à base de plantes, nous offrons aussi le menu Plant-Based et un plan Vegan.

3. Faites un plan de repas
Planifier ses repas peut avoir un impact significatif sur le coût total de votre épicerie. Se promener entre les allées peut favoriser de la frustration et un choix de nourriture qui laisse à désirer. Sans un plan, il est très facile d’acheter trop de nourriture ce qui a pour effet de favoriser le gaspillage alimentaire.
4. Mangez des repas fait maison plus souvent

Cuisinez plus de plats maison. Le Guide alimentaire canadien (2018) recommande de cuisiner plus pour améliorer la santé. Ainsi, non seulement cuisiner vous permet d’avoir une meilleure santé, cela vous permet aussi épargner beaucoup d’argent. Il est vrai que cuisiner à la maison exige plus de temps et d’effort mais cela vaut la peine, pour votre porte-monnaie et votre tour de taille.

Le menu hebdomadaire de ZestyKits vous permet de sauver du temps pendant vos journées de travail très occupées et vous permet en même temps d’économiser.

5. Mangez les fruits et les légumes de la saison
Les fruits et les légumes occupent presque 24 % de la moyenne des listes d’épicerie des ménages canadiens. Afin de promouvoir la santé, il est recommandé de manger plus de légumes.

Le secret pour manger plus de fruits et de légumes et de réduire en même temps le coût des aliments est d’acheter les fruits et les légumes selon les saisons. Achetez des grandes quantités de fruits et de légumes des producteurs locaux selon les saisons et congelez les portions non utilisées afin de les consommer plus tard.

Durant la période de l’hiver, le coût des produits frais augmente de façon significative. Afin de réduire votre facture d’épicerie, il est recommandé d’acheter plus de produits congelés. Ces derniers ont une valeur nutritionnel similaire aux produits frais et sont plus abordables.

ZestyKits offre une variété de produits de saisonnier. Nous achetons les ingrédients qui sont cultivés ou produits ici… dans les prairies canadiennes !
6. Diminuez le gaspillage alimentaire

Pour réduire le gaspillage alimentaire et votre empreinte carbone, il est recommandé d’acheter seulement ce que vous avez besoin.  Réduire le gaspillage alimentaire est plus facile lorsque vous faites un plan de repas et que vous utilisez les repas proposés par ZestyKits.

7. Ne faites pas l’épicerie quand vous avez faim

La faim favorise le désir d’obtenir quelque chose.  Les recherches démontrent que faire l’épicerie lorsque vous avez faim a pour effet d’augmenter vos dépenses de 64 %. Afin de réduire les risques de trop dépenser, il est recommandé de manger une collation avant de magasiner afin de stabiliser votre taux de sucre.

Les trois recettes hebdomadaires offertes par ZestyKits vous permettent de prévenir des achats de dernières minutes.  Vous êtes donc gagnant à la fois de votre temps et de votre argent.

More Blogs
blog

Chocolate Fudge Sauce

blog

BBQ season

blog

Mother’s day brunch

blog

Soupe vide-frigo

blog

Reduce food cost & food waste with soup